my beautiful girma

Un film documentaire d'eric rebut et pierre guillaud / ONLY US PRODUCTIONS.

Ce film raconte l’histoire d’une renaissance, celle de Girma Bèyènè, un des artistes les plus créatifs et prolifiques de la scène musicale éthiopienne des années 60/70. Il aurait pu rester dans les oubliettes de l’histoire si un producteur et mélomane français, Francis Falceto, n’avait entrepris de retrouver sa trace à Washington, pour le convaincre de revenir sur le devant de la scène.

Après avoir fui la dictature militaro-stalinienne en 1980 et travaillé 25 ans en tant que pompiste dans une station de nuit en Virginie, Girma vit un retour à la lumière avec le quintet français « Akalé Wubé » ("La Belle personne" en amharique) pour une série de concerts en France, aux États-Unis et en Éthiopie.

Leur album « Mistakes on purpose », littéralement « Erreur intentionnelle », est un peu l’histoire de Girma, un homme maladivement modeste mais rebelle dans l’âme et amoureux, toujours.