"Le Journal du Péri-Normal est un faux JT, largement tourné en extérieur sous forme de reportages sauvages.
Sandrine, reporter branque, rock'n'roll et chevronnée, interviewe des personnes qui sont passées de "l'autre côté" comme on dit; il s'agit d'individus qui n'ont plus de filtre à l'égard des bonnes moeurs et de la société. Leur instinct gouverne davantage leurs actes que leur raison et leur substrat d'éducation.

LE JDPN se veut résolument loufoque et décalé à l'image des comédies telles que celles des Monty Python, "Hot Fuzz" ou de films tels que "Les rois du patin", "Les nouveaux sauvages"... Il existe toujours un risque de basculer au cours de l'existence, et nous pouvons alors tous devenir " des gravos du monde" pour reprendre la formule "erasmagorique"...
"
Le passage à l'acte" - terme apprécié des psychologues - représente ce qui m'intéresse le plus dans le traitement des névroses humaines, l'instant où le surmoi est out of control. Yeah.

Au-delà de l'aspect comique, ma démarche s'avère empathique à l'égard des personnages. A cette occasion, le rire devient un antidote au mal-être et à la fatalité."

Pauline CARAYON, réalisatrice.

UNE SÉRIE DE PAULINE CARAYON

EPISODE LES PASSEPORTS EN DANGER

le journal du péri-normal